Un menu de fête économique ? C’est possible !

fatty-liver-511948_1280

Après des fêtes de fins d’années festives et onéreuses, des repas de Pâques tout aussi riches et un mois de mai riche en congés (et donc en restaurant) difficile de reprendre sereinement le chemin de la cuisine pour y cuisiner un repas de fête. Plus qu’à votre après midi passé derrière les fourneaux, vous pensez surtout à votre porte-monnaie, plus proche de la crêpe que de la pièce montée en cette période de déclaration d’impôt. Mais pas de panique, Optéa vous livre quelques astuces pour un menu digne d’un réveillon de la nouvelle année à moins de 10€ par personne.

Anniversaire, fête des pères, mariage… Ca marche pour tout !

Freinez sur les quantités

Sérieusement, combien de nourriture avez-vous jetée après votre dernier repas entre amis ? Les fêtes sont toujours un prétexte aux abus, on se force, et au final a-t-on vraiment plus apprécié la soirée ? D’autant que pour danser et célébrer les événements jusqu’au petit matin, mieux vaut ne pas trop forcer sur l’estomac.

Choisissez donc de servir des petits plats individuels : mini cocotte, verrine, bouchée, ramequin, etc. Bien plus élégants, ces plats permettront aussi de limiter le gaspillage et la facture, mais aussi d’être plus créatif ! C’est aussi plus facile à servir si vous êtes vraiment nombreux.

buffet-617156_1280

Misez sur le fait-maison et l’anticipation

Oui, tout le monde n’a pas forcément le temps de préparer tout un repas de fête après une journée de travail. Mais vous pouvez anticiper ! Commencez dès le week-end précédent et réservez les plats au congélateur : cela ne portera pas préjudice à la plupart de vos plats. Gardez pour le dernier moment ce qui ne peut vraiment pas être préparé à l’avance (les fruits de mer, le dessert, le dressage, etc.).

Dans tous les cas, il est possible avec un minimum d’effort de faire de jolies choses, qui seront de plus bien meilleures et bien moins chères que les plats du rayon traiteur de votre super-marché. D’ailleurs, plus vous achetez tôt vos matières premières, moins vous les paierez cher.

Mangez local

Le saumon de Norvège, le caviar de Russie, le homard canadien, les truffes de l’autre bout du pays… Certes, c’est classe, mais niveau budget, on repassera. Restez simple et optez pour les produits locaux. Bien plus économique car en circuit court, il vous permettront également de mettre à l’honneur des plats savoureux, bien de chez vous. Alors faites fi des traditions et des clichés et surprenez vos invités avec des recettes locales revisitées et/ou conviviales.

Trichez… Pour y gagner

Astuce ultime pour les gens qui veulent faire la fête mais qui ne sont pas trop à cheval sur les principes : remplacer les produits « incontournables » par leur version « bas de gamme ». Le saumon, par exemple, voit ses prix enfler pendant les fêtes de fin d’année. Remplacez-le par de la truite saumonée. Bien moins chère, elle est également délicieuse et, achetée en poissonnerie, sera certainement meilleure que certains saumons industriels. Il en vas de même pour le foie gras, facilement remplaçable par une bonne terrine et le caviar par des œufs de lompes ou de saumon. Quant au champagne, il peut être remplacé par un bon vin pétillant italien ou de la Clairette de Die. En revanche, si vous organisez un mariage, il est interdit de toucher à la pièce montée !