cloud computing

L’informatique dans les nuages

Le cloud computing, en français « informatique en nuage », consiste à utiliser des serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau, généralement Internet, pour stocker des données ou les exploiter. Pour cela, les utilisateurs louent des serveurs distants à la demande selon les besoins techniques (puissance, bande passante, etc.). Ce procédé offre une grande souplesse et il est possible pour l’utilisateur de gérer lui-même son serveur ou simplement d’utiliser des applicatifs distants.

cloud computing

Les principaux services offerts par le Cloud computing

Parmi les services proposés par le cloud computing, on retrouve généralement le logiciel en tant que service, ou Software as a Service (SaaS), qui est un modèle d’exploitation commercial des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants (cloud) plutôt que sur la machine de l’utilisateur. Les clients ne paient pas de licence d’utilisation pour une version, mais utilisent librement le service en ligne, ou payent un abonnement. On peut aussi avoir un modèle où l’entreprise souscrit par abonnement à l’accès à des infrastructures informatiques ( serveur, stockage…). Il s’agit ici de l’infrastructure en tant que service ou, Infrastructure as a Service (IaaS).
Pour les développeurs, le service le plus utilisé est le Paas, Platform as a Service qui permet de mettre à disposition des entités clientes, un environnement d’exécution rapidement disponible en leur laissant la maîtrise des applications qu’elles peuvent installer, configurer et utiliser elles-mêmes. Il se distingue ainsi du modèle SaaS où la même application est mise à disposition des nombreux utilisateurs. Dans tout les cas, le principe est l’utilisation distante des infrastructures, logiciels et services informatiques.